Église catholique du Gers

Bienvenue

La vidéo de la semaine

Actualités du diocèse

Lancement du Pélé VTT 2022

Le Carême et le combat spirituel

Visites en terres d’Espérance

Le projet synodal diocésain

En direct

Ooops ! You forgot to enter a stream url ! Please check Radio Player configuration

En podcast

La Mêlée Numérique, le festival du numérique et de l'innovation

La Mêlée Numérique, le festival du numérique et de l'innovation en Occitanie, a pris ses quartiers à Toulouse, au Quai des Savoirs, jusqu'au mardi 4 octobre. Jérôme Denis, vice-président de La Mêlée, l'association qui organise le festival, nous dit tout sur la programmation et les thématiques abordées lors de cet événement gratuit et ouvert à tous, du professionnel au simple curieux.

Les pharisiens

Il est souvent question d'eux, dans l'Evangile. Le mot, en hébreu, signifie : ceux qui se sont séparés du peuple pour mieux suivre la loi. Le plus souvent, ils laissent une impression négative. Or les pharisiens ne furent pas uniquement polémiques. Ils cherchèrent même parfois à avertir Jésus du danger. Dans les discussions, ils eurent parfois des réponses que Jésus salua ouvertement. Le peuple a l'estime des pharisiens : ils sont des élites. Cependant, le tentation, c'est de s'estimer plus grand que les autres. La mise à part n'est pas une mauvaise chose en soi, et dans le christianisme, il lui correspond par exemple la vie religieuse. Mais elle peut devenir un danger. Il faut comprendre que tous les hommes sont pécheurs.

Du poulet frites sans filtre...

Quatre ans après le remarquable Ni juge, ni soumise, Amphore d'Or et du peuple au Fifigrot 2017 puis Magritte et César 2019 du meilleur documentaire, la paire de cinéastes belges, Jean Libon, Yves Hinant, nous propose rien moins qu'un film noir. Une prostituée bruxelloise est assassinée à son domicile. Alain, son ex-compagnon, junkie notoire, semble être le coupable idéal. Mais, le suspect ne se souvient absolument pas d'avoir tué cette femme. Une pièce à conviction va alors tout chambouler : une frite ! Comment en sont-ils arrivés là ? Le premier confinement de 2020 en est responsable en partie, les deux compères sont à la recherche d'un sujet et Jean Libon repense à une enquête qu'ils avaient menée au début des années 2000 pour Strip Tease. Initialement composées de trois épisodes de 52 minutes intitulés Le flic, le juge et l'assassin, les investigations enrichies d'images d'archives deviennent, après un formidable travail de montage, un film d'1heure40 : Poulet Frites.

Intitulé à l'origine Triangle of sadness, le film du cinéaste suédois est rebaptisé Sans filtre en français. On se demande bien pourquoi on a préféré ce titre bien fade à la traduction Triangle de tristesse plus adaptée à ce que raconte le trublion suédois dans son nouvel opus. Le Triangle de tristesse est la zone qui se trouve entre les deux yeux, c'est aussi la moue imposée aux mannequins pour incarner les marques de luxe qui ne supportent pas qu'ils sourient lors des défilés ou devant les objectifs des photographes. La scène introductive du film en est une illustration sarcastique. Segmenté en trois parties, trois actes d'une tragicomédie corrosive, le long métrage raconte le monde d'aujourd'hui, ses échelles de valeur et dresse un constat accablant sur une société où chacun reste prisonnier de sa condition !

Greenwashing

De plus en plus de marque communiquent sur l'écologie de leurs produits. Mais est-ce toujours sincère ? comment démêler les messages publicitaires ? plus d'infos sur le site de l'ADEME : http://eco-communication.ademe.fr/communication-responsable/lancer-la-demarche/la-lutte-contre-le-greenwashing

Share This