Rencontrer l’exorciste diocésain —

Église catholique du Gers

L’exorciste —

L’exorciste a pour mission d’accueillir des personnes en souffrance qui se pensent victimes de maléfices ou se sentent sous l’emprise du diable, il les écoute et discerne avec elles l’origine de leur mal-être, prie avec elles et sur elles et en cas de possession célèbre un exorcisme.
Une charte a été établie pour définir cette mission et le Bureau National des exorcistes est là pour faire le lien entre ceux-ci.
Comment le malin agit-il en moi ?

Beaucoup de personnes qui viennent voir l’exorciste ont grandi dans des familles marquées par de graves blessures psychologiques, par des péchés graves, par des pratiques nocives qui peuvent constituer autant de portes d’entrée pour le diable. D’ autres ont été confrontées à la sorcellerie, à la magie noire, ou différentes pratiques occultes ; d’autres se pensent victimes de sorts.

Quels sont les facteurs qui favorisent l'action du malin?
  • le spiritisme : on commence à invoquer les esprits pour s’amuser, on cherche par exemple à faire tourner les tables, l’un des participants proclame être Satan ou entrer en contact avec les morts.
  • La consultation de personnes ayant des pratiques occultes et néfastes.
  • Les addictions aux drogues, à l’alcool, au sexe, à la pornographie
  • Les détournements dans la pratique de certaines médecines parallèles
  • La magie noire
Qu'est ce que le satanisme ?

Le satanisme est définit par le rapport à Satan. Il en fait le centre de la vie et de l’explication du monde. Il peut prendre différentes formes d’expressions (religieuses, sociétales, spirituelles, culturelles,…).

Aujourd’hui le satanisme profite plus particulièrement du vide spirituel et du manque de repères. Il peut traduire une révolte contre toute forme de sociétés et institutions.

Esprits et démons envahissent certains domaines de notre culture contemporaine.

Qu'évoque t-on quand on parle du diable ?

C’est un ange créé bon par nature qui a refusé la bonté de Dieu et s’est révolté contre lui, se rendant de lui-même mauvais. L’Apocalypse nous apprend que les démons ont été chassés  à jamais du paradis.

Le diable selon l’Ecriture est le prince du mensonge, le prince des ténèbres, celui qui divise, qui se jette en travers, qui accuse, qui calomnie, qui médit. La foi chrétienne en affirmant l’existence du diable confesse que le Christ l’a vaincu par le don de sa vie et de son amour dans la Pâque (sa mort sur la Croix et sa résurrection).

Comment s'exprime les nuisances du malin ?

Entrer en tentation.
Se sentir triste et désespérer.
Ne pas être en paix avec soit et envers les autres.
Que nos actes mauvais se normalisent au fil du temps et que notre conscience d’obscurcisse.

Qui est exorciste ?

L’exorcisme fait partie du ministère de l’évêque. De manière habituelle, il délègue cette mission à un prêtre qu’il nomme exorciste pour un temps donné. L’exorciste ne peut agir que dans son diocèse sauf dérogation spéciale au cas par cas. Il reçoit de son évêque le Rituel officiel de l’exorcisme qu’il doit respecter de façon très précise. Le livre est attaché à la fonction et l’exorciste doit le rendre à l’évêque à la fin de sa mission. Les exorcistes rendent compte régulièrement de leur mission à leur évêque et suivent des sessions de formation. Ils participent à la Session Nationale des exorcistes qui se tient tous les deux ans, organisée par le Bureau National.

Exorciste diocésain : Pour toute demande, contacter le 05.62.61.91.51

Share This