Pour l’édition des Retrouvailles après une année blanche, selon une bonne habitude, une délégation d’évêques, prêtres, laïcs et journalistes a été accueillie au Salon de l’agriculture lundi 28 février. Les participants avaient tous un fort désir de manifester l’intérêt de l’Eglise et son soutien pour l’agriculture et la ruralité, notamment dans le cadre de la démarche nationale Terres d’espérance qui regroupera les 20-22 avril près d’un millier de chrétiens engagés.

Après l’accueil par une personnalité de la direction générale, la délégation a visité plusieurs stands : Chambres d’Agriculture, Enseignement agricole privé, Maisons familiales et rurales, Coopération, Institut de la recherche agronomique et de l’environnement, Ferme digitale, Interprofession porcine… Plusieurs grandes questions ont été abordées et ont permis d’être mieux informés : manière de nourrir la planète et prise en compte de l’environnement, enjeux alimentaires de la guerre en Ukraine, inquiétudes sur le bio, distribution et prix, circuits courts et circuits de proximité, vieillissement des agriculteurs et nouveaux venus (issus ou non issus du monde agricole ‘NIMA’) avec les questions de transmission, accompagnement des agriculteurs en difficulté, nécessité de promouvoir la ruralité, plus localement : difficultés de la filière canard et des producteurs de lait de la région de Villecomtal…

Ce programme bien rempli ménageait aussi un bon moment pour le local ! Le Gers était en bonne place au sein de l’Occitanie avec le stand du Conseil départemental aux couleurs du ‘bonheur est dans le Gers’, des acteurs de l’agriculture et de la ruralité, des producteurs variés de nos nombreuses et excellentes spécialités : élevage dont canard et porc noir, ail, céréales et pop corn, vin, armagnac… Portant les inquiétudes de la filière canards et du lait, mais aussi la fierté de nos beaux produits gersois, ces retrouvailles avec le salon ont été une belle manière de percevoir la reconnaissance de nombreux acteurs pour notre participation à l’événement, également leurs attentes vis-à-vis des chrétiens et de l’Eglise. Poursuivons nos visites sur nos terres d’espérance !

+ Bertrand Lacombe

Archevêque d’Auch

Pour tout savoir sur la visite des évêques au Salon de l’Agriculture : Les évêques de France au Salon de l’Agriculture 2022

Share This